Comment trouver l’amour ? Ne serait-ce pas l’amour qui nous trouve ? Faut-il réellement le chercher pour qu’il nous tombe dessus ? Tant de questions qui peuvent ne pas trouver de réponses ! À l’approche de Noël où tous les rêves sont permis, je vous partage dans ce court article le témoignage de Y., qui a souhaité rester anonyme. Il réconfortera les personnes qui ne croient plus en ce sentiment, qui se sentent perdues et qui n’arrivent pas à trouver la perle rare. 

Rencontrer la bonne personne, une réelle motivation

J’ai reçu le mail de Y. par rapport à mes 70 questions brise-glace que j’offre pour apprendre à connaître quelqu’un dans le cadre de la séduction. J’invite régulièrement des personnes à m’envoyer leurs témoignages, qu’ils soient membres de mes programmes ou juste de passage sur mes chaînes. Cela m’enrichit et m’encourage à continuer ce beau métier.

La motivation de Y. pour témoigner est d’aider celles et ceux qui comme lui sont perdus :

« Tes 70 questions ont répondu, non pas à mes attentes lors d’une rencontre puisque je suis en couple (une histoire épique pleine de rebondissement durant un an), mais à une profonde introspection. Te la raconter me prendrait des pages. Je souhaiterais, si tu le veux, et sans aucune prétention, apporter le témoignage de mes années « d’expériences », en complément du tien. Je voudrais aider celles et ceux qui, comme moi, ont eu une vie difficile et qui se posent encore aujourd’hui des questions. »

Le manque d’estime de soi comme frein à l’amour

Y. a vécu des années douloureuses à chercher chez les autres un amour pour combler celui qu’il n’avait pas pour lui-même. Il n’arrivait pas à accepter l’amour de l’autre et ne faisait que fuir l’engagement. Un paradoxe, car il ne voulait pas être seul, ce qui l’emmenait dans des relations qui ne lui correspondaient pas.

Il précise bien cette étape de sa vie :

« Mon enfance a été maltraitée, aussi bien par les hommes que par les femmes : violences verbales et physiques, humiliations, et dévalorisation de ma personne ont développé le manque de confiance en moi.  J’étais introverti, peureux, et n’avais confiance en personne. Je n’ai eu que deux amourettes car les filles me faisaient peur. Je me suis toujours senti différent des autres. Rejeté. Mais avec d’autres atouts psychologiques. 

J’ai fui à 19 ans avec la première femme venue. Elle avait 25 ans, divorcée et maltraitée. J’avais en tête de construire un couple stéréotypé (femme, enfants, maison,sécurité) vu à la télé. On se raccroche à ce qu’on peut dans la souffrance.

Mon couple n’ a pas tenu un an. La suite a été une multitude de vies amoureuses avec des femmes plus âgées et ayant la même problématique que moi. Une fuite en avant car j’étais incapable de donner ce que je n’avais pas reçu, c’est-à-dire : L’AMOUR. J’étais incapable d’avoir une vie sexuelle partagée car j’étais bloqué, fermé comme une huître, fuyant le dialogue et la peur d’ être aimé. Je me cachais en permanence derrière les « initiatives » afin de ne pas me dévoiler. 

J’ai souvent découvert, lors du premier rapport, leur vécu de violence, de viol, et d’inceste . Leur mari ou compagnon n’en n’avait jamais rien su. Je les voyais progresser et s’épanouir. Mais pas moi. Ce subterfuge ne me menait pas loin et je fuyais de nouveau vers de nouvelles prairies en espérant qu’elles soient plus vertes ailleurs. J’espérais découvrir « La Femme » qui saurait m’aider à me dévoiler, celle qui ferait un « miracle », celle qui ferait de moi un « Homme”, respecté, aimé. Quelqu’un qui me valoriserait, voire m’idolâtrerait. L’espoir fait vivre. Par peur et par excès de pudeur, je ne suis jamais allé consulter un professionnel. »

S’aimer soi-même pour aimer et se faire aimer

Malgré le tumulte de la jeunesse, Y. s’est relevé et a accepté de se faire aider. Il a fait preuve d’une volonté et d’une force mentale exceptionnelle pour s’extirper de cette vie qui le rongeait. Il a réussi à mettre en déroute le principal problème de ceux qui n’arrivent pas à trouver la bonne personne : le manque d’amour personnel. Ce n’est pas qu’il ne trouvait pas l’amour, c’est surtout qu’il n’était pas prêt pour des relations à cause de ses soucis personnels. Par conséquent, il était imperméable à la proposition d’amour de la personne en face de lui.

Il révèle comment il a réussi à sortir la tête de l’eau et à rencontrer la femme de sa vie :

« À force de prises de conscience, d’évolution personnelle et spirituelle, j’ai compris que je poussais des portes ouvertes car le problème venait de moi. J’ai donc décidé, suite à un événement majeur il y a deux ans, de penser à mon bonheur et d’arrêter de m’occuper de celui des autres. Les succès se sont enchaînés, mois après mois, avec l’aide d’ un thérapeute en Thérapie Cognitivo Comportementale, l’EMDR d’un côté, et aussi grâce à des Youtubeurs-ses en parallèle.

J’ai fait la connaissance de ma chérie, plus jeune que moi, il y a un an et demi. Nous avons mis nos corps, nos émotions, notre vécu, etc… à nu. Grâce à ça, nous nous sommes découverts. Nous vivons sans crainte, sans peur, sans honte, sans tabou, en toute confiance. Nous nous respectons et évoluons ensemble dans le dialogue. Elle est aussi dans la démarche de l’évolution personnelle et de la spiritualité. Nous nous sentons mutuellement respectés et libres.

Mon message envers celles et ceux qui souffrent serait le suivant : 

« Vous désirez profondément être heureuses et heureux ? Alors pensez d’abord à vous. Prenez soin de vous et aimez-vous car personne ne le fera à votre place. » »

Trouver l’amour facilement : une réussite qui passe par soi-même

Y. m’a bluffée en utilisant mes questions brise-glace comme un jeu avec sa compagne. Il s’est amusé tout seul à répondre à ces questions. Ce qu’il m’a dit devrait éclairer ceux qui hésitent encore à privilégier d’abord leur vie pour s’élever avant de vouloir rencontrer quelqu’un :

« En ce qui concerne vos 70 questions, durant des années, j’ai effectué des tests de personnalité sur les magazines afin de “me connaître”. Il me fallait un temps fou pour réfléchir et y répondre. Normal, j’étais un inconnu pour moi-même !

Je me suis amusé, avec ma chérie, à répondre à une dizaine de questions chacun. Devant tant de facilité à y répondre, j’ai décidé de me lancer seul. Quel intérêt me direz-vous puisque le questionnaire  est conçu pour savoir quoi dire lors d’une première rencontre… quelle qu’elle soit ! J’ y ai répondu instantanément avec 95% de réussite sans réflexion. 

À quoi m’a servi votre questionnaire ? 

Aujourd’hui je suis certain d’une chose. Après toutes ces années de souffrances, de pleurs, de doutes, d’espoirs et de combats : Je sais qui je suis

Alors je tiens encore à vous remercier au nom de toutes celles et ceux que vous aidez au quotidien. Je suis encore loin d’être au top mais je m’y emploie. 

Longue vie à vos chaînes et à vous ! »

Merci infiniment à Y. pour ce témoignage inspirant qui, je l’espère, si vous êtes en difficulté, illuminera votre futur. De l’amour à vous tous ! 😊