L’amour existe-t-il ? Ce serait comme demander si la terre tourne ! Évident pour la plupart des gens. Pourtant, certaines personnes remettent aujourd’hui l’amour en question. L’amour ne serait qu’un vaste mensonge, une pulsion animale purement biologique déguisée en sentiment romantique. Avec les nombreuses déceptions amoureuses, l’effet de consommation avec les applications de rencontre, les divorces toujours plus nombreux et l’impossibilité pour beaucoup de trouver l’âme sœur, l’amour perd de sa superbe de décennie en décennie. L’espoir est-il perdu ? L’amour ne serait-il qu’une vaste fumisterie à la sauce romanesque destinée à nous tromper ? On va se plonger de plein cœur dans ce sujet passionnant !

Aimer, c’est quoi ?

Qu’est-ce que l’amour ? Intrigante question qui pourtant a une réponse évidente. Sauf que l’humanité est complexe ! Dans le domaine sentimental, aimer serait le fait de développer des sentiments forts pour quelqu’un ou quelque chose. L’affection, l’attachement, la complicité, l’amitié… tout ça concerne l’amour. Mais de quoi parle-t-on réellement ? Car il existe des amours très différentes selon les conceptions individuelles. S’aimer soi-même est déjà une forme d’amour. Et c’est souvent quand ce sentiment personnel est absent que le faux amour apparaît, celui qui nous lie à quelqu’un de manière néfaste. C’est la fameuse dépendance affective. On peut aimer ses parents et ses amis, mais l’amour passionnel est particulier. On pourrait mourir pour lui, faire absolument tout pour le conserver ou l’avoir ! Pourtant, l’amour véritable serait d’accepter les choses telles qu’elles sont, y compris de laisser partir la personne, de ne vouloir que son bonheur. Aimer simplement et profondément, c’est être libre de recevoir et de donner sans attente. Mission impossible ? Peut-être, car toute relation est basée sur un échange réciproque, non ?

L’amour : mythe ou réalité ?

L’amour vit des heures sombres dans notre époque. Beaucoup de personnes ont démystifié ce sentiment pour n’en faire qu’un outil d’analyse sociologique et biologique. D’un point de vue scientifique, l’amour serait un sentiment d’attachement créé par notre cerveau grâce à une opération chimique. L’ocytocine, l’hormone du plaisir, est créée par l’amour. Selon les thèses de l’évolution biologique, nous aurions développé cette faculté comme tous les autres animaux, et ce pour une seule raison : la procréation. L’amour ne serait qu’une phase passionnelle que l’on confondrait avec le désir sexuel. Une fois le vouloir-vivre de l’espèce accompli, les hormones d’attirance disparaîtraient. D’où l’expression : l’amour dure 3 ans !

D’un point de vue historique, l’amour serait une invention, très plébiscitée à l’âge médiéval et à la Renaissance dans les poèmes. Le 19ème siècle en a fait sa figure de proue avec les poètes romantiques. Aujourd’hui, beaucoup considèrent ces littéraires comme des hommes désespérés et névrosés qui étaient dans la misère affective et qui ne comprenaient rien aux femmes. Le cinéma et la télévision ont repris ces codes sentimentaux pour faire des fictions qui ont conquis le public. L’amour serait un idéal illusoire ancré en nous inconsciemment par des siècles de propagande émotionnelle. La réalité, elle, serait plus animale, plus dure à encaisser, cachée sous une couche de vernis social de couleur rouge dont l’amour serait la texture. Ce qui rendrait ce sentiment si complexe chez nous serait notre conscience, unique dans tout le règne animal. Qui a raison, qui a tort ? À vous de trancher !

Faire l’amour, qu’est-ce que c’est vraiment ?

L’amour est basé sur quoi ? Sur l’expression des sentiments et le fait de les ressentir. Faire l’amour, c’est célébrer tous ces feux d’artifice intérieurs, notamment par le sexe. Cette expression renvoie à de beaux souvenirs, pas vrai ? C’est justement dans cette subtilité de langage que l’on constate notre capacité à distinguer le sexe animal, uniquement destiné à la reproduction, et le sexe émotionnel. Les sentiments, ou tout du moins la connexion et la complicité, sont obligatoires pour certaines personnes lorsqu’il s’agit de sexe. Baiser juste pour le plaisir n’est pas envisageable pour eux, en tout cas pas uniquement. La jouissance, le fameux orgasme émotionnel, serait d’ailleurs bien souvent accessible uniquement par ce biais. L’amour est donc bien un sentiment réel et important, même dans la sexualité !

Les signes de l’amour : comment savoir si on aime quelqu’un ?

Lorsqu’on tombe amoureux, beaucoup de choses prennent une tournure nouvelle. Si cela nous est arrivé plusieurs fois, on arrive facilement à détecter les signaux. Quand cela nous arrive pour la première fois, c’est la fanfare ! Il faut cela dit distinguer les débuts amoureux de l’amour vrai. La phase passionnelle est surtout d’ordre sexuel et est souvent confondue avec l’amour profond, qui arrive après. 

Voici quelques indices qui confirment que vous êtes en amour avec quelqu’un :

  • votre cœur bat agréablement à ses côtés et tous vos sens sont en éveil ;
  • une alchimie indescriptible vous prend aux tripes ;
  • le bonheur jaillit de votre visage à chaque fois que vous pensez à la personne ;
  • vous avez envie de prendre soin d’elle ;
  • vous vous projetez dans l’avenir ;
  • vous la respectez ;
  • votre complicité mutuelle est magique ;
  • vous n’avez pas peur de faire des sacrifices.

Comment reconnaître l’amour de sa vie ?

Comment reconnaître le vrai amour ? Le grand amour ne se reconnaît pas, il se sent, il se vit ! Quand vous l’avez en face de vous, vous savez au fond de vous que c’est la personne qu’il vous faut. Vous parlez le même langage de l’amour. Tout se fait naturellement, sans calcul, sans techniques de séduction, sans drague, sans peur ni doute. C’est une sensation impossible à décrire. Vous avez l’impression d’avoir votre double du sexe opposé en face de vous. C’est votre âme sœur, votre flamme jumelle, votre miroir inversé. Chaque contact avec votre amour provoque des étincelles et un flux énergétique dans tout le corps. Tout cela durablement, même après la phase passionnelle ! L’autre personne vous comprend, prend soin de vous, vous respecte, vous accepte comme vous êtes et est heureuse avec vous. C’est d’ailleurs dans ce dernier point que vous le savez : vous ne lui manquez pas par votre absence car vous êtes à ses côtés à chaque instant malgré la distance et elle ne souffrira pas car elle se sentira bien dans sa vie. La confiance et la liberté sont totales. Il n’y a aucune frustration ni souffrance. Est-ce que cela existe selon vous ?

Une femme enceinte dans un champ de blé. L'amour d'une mère pour son enfant.
L’amour, c’est aussi la vie.

L’amour à sens unique : illusoire ou légitime ?

Comment reconnaître un faux amour ? Difficile à dire. Car qui pourrait décider que ce que vous ressentez est faux ? L’amour unilatéral est encore trop souvent présent dans notre société. La réciprocité est le ciment d’un couple véritablement amoureux. Pour aimer sainement, il faut s’aimer soi-même et garder sa dignité. Ce n’est pas qu’une personne aime plus que l’autre, c’est surtout l’attachement excessif qui est néfaste et déséquilibré. Le lâcher prise n’est pas présent. La sérénité n’a pas sa place. Soit il s’agit d’une sensation d’amour sans retour, soit il s’agit d’une relation toxique où on profite de la personne, consciemment ou inconsciemment. L’amour pansement en fait partie, tout comme la dépendance affective. On ne peut donner et s’attendre à recevoir de la même manière. Si cela ne nous convient pas, il faut partir d’une telle relation.

Comment trouver le grand amour ?

Qu’est-ce que le grand amour ? C’est vivre une expérience forte et ultime, si possible en aller-simple. Pour beaucoup, cela a été leur première fois, inoubliable, marquante, et parfois douloureuse. Car tout a une fin. Bonne nouvelle : il n’existe pas qu’une seule personne sur terre faite pour nous ! Il n’y a pas une bonne personne, il y en a plusieurs. Trouver chaussure à son pied est plus compliqué, mais cela dépend surtout du bon moment plutôt que du bon endroit. Parfois les étoiles ne sont pas alignées. Il est inutile de chercher cet amour. Vivre le grand amour et trouver son âme sœur demandent du lâcher prise. Il faut saisir les opportunités tout en laissant venir les choses. Forcer ne sert à rien, car l’émotion ne peut être convaincue ou demandée, elle doit être suggérée à apparaître. Et c’est en toute liberté qu’elle le fera. Comme le dit Carmen dans son opéra : l’amour est un oiseau rebelle que nul ne peut apprivoiser !

L’amour existe-t-il ? 7 exemples pour s’en persuader

Le grand amour existe-t-il ? L’amour existe-t-il vraiment ? Les relations amoureuses sont diverses. Si vous n’avez pas déjà des éléments de réponse, voici une petite liste qui devrait vous rassurer si vous en doutiez !

1- L’amour est partout !

C’est bien parce que nous sommes conscients que l’amour existe en tant que sentiment réel. Certes, nous avons inventé le mot amour, tout simplement car nous avions besoin de poser un mot sur ce que nous ressentions. Pourtant, l’amour est un concept que nous retrouvons partout, même chez des espèces qui n’ont pas conscience des choses. Une femelle prendra soin de ses petits avec autant d’affection que nous ! Lorsqu’un chat se frotte à vous ou lorsqu’un chien vous saute dessus en secouant la queue, n’est-ce pas de l’amour au fond ? Que cela soit le résultat d’un processus biologique ou non, quelle importance ? Si l’amour n’a pas de valeur à vos yeux au niveau du couple, il peut l’avoir pour autre chose. On peut aimer ses parents, ses amis, ses animaux, la nature, la culture, son pays, etc. Il existe une infinité d’amours possibles. Le tout est de savoir en quoi vous croyez et de l’exprimer de la manière la plus alignée avec qui vous êtes.

2- Nous avons inventé l’amour

L’amour existe car nous en sommes les inventeurs. En tout cas, nous l’avons mis en lumière par notre savoir et notre conscience élevée. Pourquoi ce sentiment nous fait si mal parfois, et en même temps nous rend si heureux ? Il fallait bien arriver à comprendre ! Dire que l’amour n’existe pas, c’est renoncer à la possibilité de ressentir une émotion forte et créatrice d’énergie.

3- Aimer est une question de perception

L’amour est-il une illusion ? Tout dépend de votre perception des choses ! Nous vivons ce que nous sommes à l’intérieur. Notre mental constitue notre vie. Ce n’est pas parce que vous ne croyez plus au père noël que le 25 décembre n’a plus aucun sens ni aucune magie pour vous, si ? Il devrait en être de même pour l’amour. Même si vous avez subi une blessure par le passé, ou que vous pensez que tout cela n’est qu’une supercherie fictive et biologique, rien ne vous empêche d’y croire malgré tout, et de le vivre avec une personne qui y croira elle aussi !

4- L’amour, c’est la vie !

Vous êtes ici probablement grâce à cette pulsion de vie qui a animé vos parents. On ne naît pas sans ce sentiment. L’amour donne naissance à un bébé. En tout cas c’est ce qu’on peut constater dans la nature. Un enfant ne peut survivre sans l’amour de ses parents, c’est ainsi. Avec l’âge, cela ne disparaît pas et nous gardons en nous ce besoin d’aimer et d’être aimé. C’est viscéral !

5- L’amour de soi

Rencontrer l’amour par hasard est souvent la situation la plus répandue. Pourquoi ? Car vous êtes bien dans votre vie sur le moment, vous êtes complet et ne pouvez qu’avoir un plus. Vous n’avez rien à combler. Malgré son manque d’intérêt pour la société, cet amour individuel est le plus important pour vous. Il vous forge. Si votre cœur est fermé, vous ne pourrez ni donner de l’amour, ni en recevoir sainement. Avant d’aimer les autres, il faut s’aimer soi-même. Ce n’est pas de l’égoïsme, c’est du bon sens.

6- L’amour ne disparaît jamais vraiment

Malgré les blessures du passé et les ruptures sentimentales, on peut continuer à aimer. C’est ce qui différencie le vrai amour de l’amour passionnel. Même s’il y a eu de la déception, on continue à aimer la personne car tout était vrai de votre côté. Cette subsistance prouve que ce sentiment s’accroche à votre âme, pour le pire et surtout le meilleur, car vous en ressortez grandi.

7- L’amour est toujours là chez les couples qui durent

On parle souvent de couples de circonstance, de colocation arrangée pour ne pas bouleverser les enfants, de relation maintenue pour conserver la stabilité et la sécurité financière, etc. Pourtant, quand parle-t-on de ces couples qui s’aiment autant qu’au premier jour. Sont-ils un mythe eux aussi ? Absolument pas. Il se pourrait bien que vous en connaissiez, ou que vous en ayez entendu parler. Détiennent-ils un secret millénaire ? Il faudrait leur demander. Leur réponse serait limpide : « Nous sommes restés tels que nous sommes l’un pour l’autre. »

L’amour existe-t-il ? Vaste débat ou évidence ? Ce n’est que vous qui puissiez y répondre. Venez avec moi pour améliorer votre vie de couple !