fbpx

Ah les préliminaires ! Pour vous les hommes, c’est tout un programme n’est-ce pas ? Et si je vous disais que cette pratique pré-coïtale regorge plus de subtilités qu’il n’y paraît ? Après tout, la femme est un être subtil qui demande de l’attention et du doigté. Avec le temps, vous finissez par perdre cette attention. Oh ne me mens pas toi ! Je le sais ! Et si je te disais que tout est encore plus simple ? Que tu te prends la tête pour rien ? Donner du plaisir à sa compagne, c’est jouissif. Mais pour la faire grimper au rideau, il va falloir revenir aux bases. Mais alors, comment s’y prendre avec les préliminaires ? Ta love coach te dis tout !

1 – Petit point liminaire sur les préliminaires

Les préliminaires, c’est quoi en fait ? Pour certains, cela fait partie de l’acte en lui-même, pour d’autres, cela concerne tout ce qu’il se passe avant. Qui a raison ? Je dirais les deux à la fois ! Le préliminaire est un avant-propos sexuel, une approche féline tout en nuances qui fait fantasmer votre partenaire. Sa puissance et sa richesse se trouvent dans le non-dit mais également dans chaque parole énoncée. Avant le passage à l’action, tout n’est que champ des possibles. C’est un prologue que vous pouvez étirer sur la durée afin de faire monter la température. 

Le fameux « cunni » vous dites ? Ah vous l’aimez celui-là pas vrai ? La star de la première partie vous vient souvent en tête au moment de combler votre compagne. Or, le sexe liminaire ne se résume pas au toucher ou à la stimulation orale : il s’agit d’un tout ! Vous devez érotiser les choses. La femme aime la bestialité, l’inopiné, le spontané, mais elle a aussi et avant tout besoin de douceur, de temps pour se lâcher, pour s’exciter. Avant de voir, elle ressent.

Comment faire les préliminaires et quand les arrêter ? Vous devez être en adéquation avec votre partenaire ! Le souci est que, trop souvent, l’homme cogite au lieu de ressentir. Vous vous mettez à réfléchir au moment où il faut rester maître de la situation, tout en vous précipitant. Souvenez-vous en : rien ne sert de courir, il faut marcher à point.

2 – L’art de l’effeuillage

« Mais alors Béli, je peux lui mettre l’eau à la bouche dès le matin ? » Exactement ! J’appelle cela les pré-préliminaires, que l’on appelle aussi « péri-sexuels ». Votre mission est d’être surprenant. Quelques caresses et un coup de langue avant la grande chevauchée, tout cela sur plusieurs années, finit par lasser un couple. Pour chauffer madame, il va falloir devenir créatif ! Finalement, il n’y a aucune règle préétablie. 

Vous pouvez commencer dès le lever du lit, dans la salle de bain, au moment de partir au travail, ou durant la journée avec un sexto. Ils peuvent se faire dans la voiture avec des allusions, des jeux de regards, un message coquin collé au frigo etc. Votre imagination et votre art de l’excitation seront les seules limites !

Voilà le genre d’exemple à reproduire pour vous messieurs 😉

Afin d’améliorer les préliminaires, il faut comprendre une chose : ils se ne résument pas au contact charnel, ils sont profondément liés à la sexualisation active. Vous vous retrouvez à séduire comme à vos débuts, mais sur une période continue. Dans vos échanges simples, ne négligez pas la nuque de votre compagne, faites-lui un massage des mains, demandez-lui ses fantasmes, élargissez vos conversations ; bref, faites-lui sentir votre désir sans totalement vous donner à elle.

3 – Avant le sexe, il y a les mots

« Les femmes jouissent d’abord par l’oreille. » Cette phrase de Marguerite Duras est véridique. La femme est un être émotif dont l’excitation grandit avec l’imagination. Les mots sont cruciaux pour titiller son désir. Ce n’est pas pour rien si elles adorent flirter par sms. On peut parler d’un préliminaire sans acte mais avec paroles. Imaginez une minute. Vous êtes chez vous, et dès le saut du lit, vous faites remarquer à votre compagne à quel point elle est désirable. Durant votre toilette, vous multipliez les regards appuyés, les sourires, les taquineries, les baisers furtifs, les gestes délicats et sensuels, les insinuations etc. Et d’un seul coup, après une heure de mise en température, vous filez en lui susurrant quelque chose de sexuel qui l’attendra ce soir. Quelle sera sa réaction ? Elle n’attendra qu’une seule chose : votre retour pour vous sauter dessus.

Celui qui manie les préliminaires avec les femmes est un poète du corps et de l’esprit. Il va inventer selon les conditions un cadre et une atmosphère propices. Les jeux, par exemple avec la nourriture, sont très efficaces pour éveiller la curiosité de votre amoureuse. En utilisant les cinq sens, et en particulier la parole, vous provoquerez un véritable choc émotionnel ! Un genre de synesthésie sexuelle.

4 – Faire monter la sauce en y allant à fond

Finalement, de bons préliminaires se résument à se laisser aller. Vivez l’expérience avec elle, explorez ses zones érogènes comme si vous découvriez un nouvel Eldorado. « Béli t’en fais pas un peu trop là ? » Ah ça, c’est à toi de voir ! Toutes les femmes sont différentes, donc il faudra bien prendre des risques pour que madame s’épanouisse. Le corps de l’autre est un secret qui doit être élucidé tout en restant mystérieux. Et ce n’est que par une approche langoureuse qu’il peut être appréhendé. 

À ce jeu-là, elles savent y faire, alors pourquoi pas vous ?

En vérité messieurs, le vrai secret réside dans votre capacité à faire confiance à l’autre. Abandonnez-vous dans ses bras, embrassez-là, parlez-lui, léchez ses oreilles si elle aime ça, donnez-lui des coups de langue, des caresses etc. La vie est une expérience, le sexe par extension l’est tout autant. Mais le plus important reste votre mentalité ! N’allez pas vers elle avec l’ultime but de lui donner un orgasme. Ce n’est pas à vous d’en décider seul. Votre envie de partager un moment de bonheur à ses côtés, votre façon de l’exciter et votre manière de s’occuper de son corps sont les seules choses dont elle a besoin pour l’atteindre elle-même. Et je parle de tout cela avant la pénétration !

Comment réussir les préliminaires ? Comment les commencer ? Sur combien de temps ? Vous désirez la rendre folle de désir ? Mettez toutes ces interrogations à la poubelle et vivez le moment présent à fond ! Prenez confiance en vous, amusez-vous, donnez-vous à elle et tout rentrera comme papa dans maman. 😉

Vous voulez aller plus loin ? Voici un programme complet et concret : l’art de faire l’amour à une femme. Vous découvrirez notamment comment utiliser la fessée érotique !

Afin de la combler, ne passez plus à côté des préliminaires !