Au cours de sa vie, tout homme sera confronté à un moment ou un autre à des problèmes d’érection. La vigueur masculine est importante pour l’image d’un homme et aussi pour sa capacité à procréer. L’impuissance sexuelle reste souvent sous silence par honte ou par peur. Pourtant il s’agit d’une complication parfaitement naturelle et normale chez la gent masculine. Quelles sont les causes du dysfonctionnement érectile ? Quelles en sont les conséquences à long terme ? Y a-t-il des solutions ? Voyons ça de plus près !

Le trouble de l’érection, qu’est-ce que c’est ?

À l’instar de l’anéjaculation et de l’éjaculation précoce, l’absence d’érection et la perte d’érection sont plus répandues qu’on le croit. Lorsque le pénis refuse de bander, nous avons affaire à un problème érectile. Ce n’est pas comme si c’était l’organe qui refusait de se dresser bien évidemment. L’homme fait face à une complication qui est soit d’ordre psychologique, soit d’ordre physiologique. Lorsque le mental ne va pas bien, cela influe sur le corps. Lorsque le corps ne fonctionne pas comme il le devrait, cela influe sur le mental. Il n’y a donc rien qui est épargné. Dans les troubles de la vigueur sexuelle masculine, on distingue quatre états :

  • le manque de vigueur intermédiaire soit le fait de bander mou ;
  • la perte soudaine d’érection à un moment donné pendant l’acte ou la masturbation ;
  • l’absence d’érection depuis une longue période et peu importe la situation ;
  • le fait de ne pas pouvoir bander uniquement durant l’ébat sexuel et non pendant la masturbation solitaire ou le matin de bonne heure par exemple.

Si votre sexe se dresse pour l’érection matinale ou que tout fonctionne quand vous êtes seul avec votre main, mais qu’il boude lorsque vous êtes avec quelqu’un, le souci est d’ordre psychologique. Si cela est récurrent peu importe la situation, il faudrait se tourner vers des causes plus corporelles. Le pénis se gorge de sang durant l’érection. Cet état est géré par l’excitation, elle-même gérée par le cerveau. Autant de paramètres physiques impliquent potentiellement un souci difficile à analyser par soi-même.

Pourquoi l’absence d’érection complexe les hommes ?

Le complexe de l’érection en berne est naturel car nous sommes humains. Chez les hommes, cela impacte leur ego et leur virilité. Leur domination en prend un coup. Sans érection, il ne peut y avoir ni pénétration ni procréation. De façon primale, cela renvoie à l’impuissance de donner la vie et de disperser ses gènes. Le regard de l’autre est un facteur aggravant qui apporte un sentiment de gêne, de honte et de culpabilité. L’homme aime être en contrôle de son univers. S’il ne peut pas gérer son corps, une sensation d’incapacité l’envahit et lui communique une pensée ridicule mais instantanée : il n’est pas un vrai homme, un homme de valeur. La vigueur pénienne est synonyme de virilité, de puissance et de désir. Une érection vigoureuse flatte autant la femme que l’homme. Et que pensent les femmes des problèmes d’érection ? Du côté de la gente féminine, et c’est là tout le paradoxe, ce n’est pas vers le partenaire que l’attention sera portée mais vers la femme elle-même. Cette dernière culpabilisera et prendra tout sur elle. Elle se dira qu’elle n’est pas désirable, qu’elle ne fait pas les choses assez bien, qu’elle a un problème, etc. 

La panne sexuelle, quand est-ce que ça arrive ?

Bien bander est un objectif masculin, tout comme l’est le fait d’en avoir une grosse. Le trouble de l’érection peut survenir à n’importe quelle période de la vie d’un homme. L’érection incomplète est souvent synonyme de stress passager qui s’améliore avec la communication et la confiance en soi. Pour ce qui est de l’absence totale de vigueur, c’est une étape qui s’observe le plus souvent à 30 ans pour les premières fois, et surtout à 50 ans en tant que souci récurrent. Il n’y a pas de règles ou de moyenne précise. Un jeune homme de 20 ans pourra débander à cause du stress ou de soucis hormonaux, tout comme un homme de 35 ans pourra débander à cause d’une hygiène de vie néfaste. L’idée est de se dire que tout le monde y passera tôt ou tard et que ce n’est en aucun cas une honte ou une fatalité.

Le trouble érectile : les causes

Quelles sont les causes d’un tel souci qui pourrit la vie sexuelle d’un homme ? Il y en a plusieurs :

  • un stress intense ;
  • une fatigue excessive ;
  • des pensées parasites ;
  • une estime de soi et une confiance en soi rabaissées ;
  • pas de stimulation sexuelle assez importante ;
  • une envie totalement absente, certes rare mais qui peut exister ;
  • des soucis hormonaux ;
  • des prises médicamenteuses contre l’anxiété ou la dépression ;
  • des opérations corporelles récentes qui ont déréglé le corps et ses sensations.

La libido et les soucis d’érection sont fortement liés, même si un homme peut avoir très envie et ne pas arriver à bander.

La dysfonction érectile : les conséquences

Quelle finalité attend un homme atteint d’un tel problème ? Tout dépend comment il va gérer sa perte d’érection en réalité. Le mental influe fortement sur le corps. Les conséquences peuvent être les suivantes :

  • une dépression ;
  • la perte du couple à cause de l’absence de communication ;
  • le renfermement sur soi ;
  • un dysfonctionnement érectile de plus en plus dominant ;
  • une libido en berne.

Pour retrouver une bonne érection, il faut se conditionner psychologiquement pour entamer un processus de recouvrement de la vigueur sexuelle. Même si le trouble érectile est d’ordre physique, le mental sera d’une aide immense pour le contrecarrer !

Les problèmes d’érection : quelles solutions ?

Comment avoir une bonne érection ? Existe-t-il des solutions pour arriver à retrouver son érection ? Bien évidemment ! Et la plupart du temps, cela est même réalisable seul avec un peu de volonté. On considère que la majorité des problèmes érectiles sont d’ordre psychologique avant tout, sans compter ceux liés à un cadre de vie peu propice. Voici 9 solutions qui devraient vous aider selon votre situation.

Un homme et une femme en train de se câliner. Cette image rappelle que l'érection d'un homme est aussi liée à la complicité avec la partenaire.
L’érection vient aussi avec le lâcher prise et la complicité.

1- Consulter un spécialiste

La lutte contre le trouble de l’érection commence par accepter le problème pour le matérialiser. Une fois qu’on nomme la chose, elle n’a plus autant de pouvoir sur nous. La consultation chez un sexologue, sexothérapeute ou un coach spécialisé est une démarche qui peut faire peur. L’homme pense qu’il a une maladie ou un souci irréversible. Le domaine médical véhicule des appréhensions. Cela est renforcé par la sensation de ne pas pouvoir gérer les choses de son côté. Vous pouvez régler ce souci aisément en prenant en main votre santé justement en choisissant de vous faire aider par des personnes plus à même de vous éclairer sur la marche à suivre. On ne fait pas de la plongée sans avoir appris à nager ! Le spécialiste pourra diagnostiquer d’où vient votre souci et vous envoyer vers quelqu’un d’autre ou simplement vous donner des conseils et exercices à appliquer.

2- Prendre des médicaments sous prescription

Dans le cas d’une dysfonction érectile d’ordre physiologique, un médecin peut vous prescrire des substances comme le viagra. Tout médicament est à considérer avec sérieux car le corps n’est pas naturellement fait pour ingérer de telles choses. Il convient donc de se renseigner au préalable. D’autres alternatives sont possibles avec l’injection dans le pénis de substances permettant de bander dur. Il s’agit de solutions de dernier recours quand tout a été fait et que votre problématique est d’ordre physique et non psychologique.

3- Améliorer son hygiène de vie

Un des paramètres à améliorer au maximum est votre hygiène de vie. Nous savons aujourd’hui qu’une partie de la population ne s’alimente pas correctement. Cela étant dû à l’absence de connaissances sur l’alimentation, mais également à la vente de produits préparés et au manque d’envie des gens de cuisiner. Le corps a besoin de nutriments sains pour bien fonctionner. Avec l’abondance et la facilité, la société se nourrit au-delà de ses besoins et sans prendre en compte ce qui est bon pour elle. À cela s’ajoute la sédentarité avec le manque de sport et des professions peu actives physiquement. On pense enfin à la cigarette, l’alcool, le sucre et les substances nocives comme la drogue ou les médicaments. Votre corps est votre outil pour expérimenter la vie, alors prenez-en soin le plus possible messieurs ! Il existe des produits naturels aphrodisiaques comme le ginseng en compléments alimentaires.

4- Travailler l’estime de soi

Un homme qui a une faible estime personnelle aura tendance à se dévaloriser. À terme, le cerveau enregistre les données et se conditionne pour être rabaissé. Les mots utilisés pour parler de soi ont une importance. Il faut s’aimer soi-même pour bander dur messieurs, c’est essentiel ! Aimer son corps, aimer sa personnalité, aimer qui l’on est tout simplement. Au lieu de vous dire que vous êtes un incapable parce que vous bandez mou, dites-vous que vous êtes un étalon qui peut tout faire ! Faites-le 20 fois par jour devant la glace et observez les changements au bout d’un mois.

5- Pratiquer le sexe lent et doux

Qui a dit que les hommes n’avaient pas besoin de douceur et de sensualité ? Une bonne érection, c’est comme une bonne pâte : il faut la lever au four avant la cuisson. Ce serait comme faire languir votre pénis avant le bouquet final. Il n’y a rien de plus bandant que de prendre le temps et de repousser l’échéance. Frottez-vous à votre partenaire tout habillé, demandez-lui de vous caresser et focalisez-vous sur votre plaisir sur le moment. Ne pensez même pas à la pénétration, juste à la volupté subtile du moment. Le reste viendra !

6- Demander à votre partenaire d’être coquine

L’érection vient avec l’excitation, c’est un fait. Qui dit excitation dit vision. L’homme adore regarder, vous êtes des chasseurs après tout ! Mais ce n’est pas tout ! Tous vos sens aident à l’érection. Demandez donc à votre partenaire d’user de ses charmes pour titiller vos cinq sens. Elle peut utiliser des mots crus, vous toucher où vous aimez, vous faire sentir son parfum, vous faire goûter son sexe, et surtout vous montrer des choses folles. C’est le moment de lui parler de ce que vous aimez et de vos fantasmes, vous ne croyez pas ? Non seulement elle s’amusera, mais en plus ça la fera mouiller !

7- Vous reposer

On sous-estime l’importance du repos dans notre vie. C’est le cas par exemple en musculation où on va s’obstiner à travailler nos muscles chaque jour. Sauf que c’est votre corps qui décide à la fin, pas vous. La fatigue influe sur votre santé globale. Votre cerveau est mou et donc votre pénis aussi ! Prévoyez un nombre d’heures suffisantes pour bien récupérer. On considère qu’il faut en moyenne sept à huit heures de sommeil pour être en forme. Tout dépend de vos besoins.

8- Le faire à des moments propices et dans de bonnes conditions

Vous rentrez après une longue journée de travail, vous avez plein de soucis en tête, vous mangez un bon repas copieux et vous décidez de faire l’amour avec votre compagne. C’est elle qui monte sur vous. Et là, rien. Popol fait la grève. Ça vous étonne vraiment ? Vous êtes fatigué, stressé, en pleine digestion, et en plus dans une position qui fait que votre sang va vers le bas du pénis. Comment pourriez-vous envisager de bander ? Privilégiez des moments adéquats comme le matin ou le week-end. Ce n’est pas une honte. Si vos problèmes d’érection sont prévisibles, cela devrait vous être utile. Aidez-vous à bander !

9- Lâcher prise

Ce que veut une femme au lit, c’est une bonne érection ? Ce n’est pas aussi simpliste. Foutez-vous la paix. L’érection vient avec le lâcher prise et le plaisir. Si elle ne vient pas, ce sera pour une prochaine fois, croyez-en cela. Il existe d’autres façons de faire du sexe. les caresses et les baisers en font partie. Occupez-vous de votre partenaire et demandez-lui de faire de même, même si rien ne se passe. Cela demande de la complicité et une communication exemplaire. Votre valeur sexuelle et masculine ne se résume pas à un pénis en arc de cercle, croyez en vous !

Les problèmes d’érection sont une souffrance pour un homme. Cela demande du courage, un bon mental, du soutien et de l’aide extérieure. Vous pouvez améliorer ça, c’est certain. Et si je vous disais qu’il existe un programme qui vous permettra de rendre folle une femme ? L’art de faire l’amour à une femme vous attend !