Se mettre en couple, voilà à quoi vous pensez peut-être en ce moment même. La raison ? Vous avez rencontré quelqu’un qui vous plaît, vous batifolez depuis plusieurs semaines, et la perspective d’un futur à deux vous paraît envisageable. Le couple reste encore aujourd’hui une valeur promue par la société. Pour certains c’est devenu une mode à fuir, pour d’autres une pression désagréable, et pour d’autres encore un absolu à atteindre. Et si accueillir quelqu’un dans sa vie impliquait des choses parfois floues au premier abord ? Pourtant, il s’agit d’une décision importante ! Voyons ensemble ce qu’il est nécessaire de savoir avant de s’engager.

Être en couple : une perte de sens ?

Force est de constater que le couple a perdu de sa superbe avec le temps. La raison ? Un changement drastique dans notre manière d’appréhender les relations. Avec les nouvelles technologies, il devient facile de multiplier les rencontres. Les tentations sont donc grandes pour “trouver mieux”. De plus, l’effort de prendre l’autre tel qu’il est se retrouve amoindri. Et oui, à quoi bon rester dans une relation dès que la moindre contrariété pointe le bout de son nez ? Sortir ensemble, flirter, aller vers l’autre uniquement quand il nous manque ou qu’on a besoin de lui ; tout cela n’est pas être en couple, soyons précis !

Il semble qu’une bonne partie de la société ait oublié le principe du couple : l’engagement. Cela vaut pour le mariage mais aussi pour le couple en lui-même. Deux personnes qui se mettent ensemble le font pour un projet commun. Le couple est un projet en lui-même. Or, beaucoup de personnes veulent être liées à quelqu’un sans s’investir plus que ça. Les avantages du couple sans les inconvénients en somme. Sauf que cela n’en reste pas moins une illusion ! Assurez-vous de connaître la signification du couple et surtout le sens qu’en donne votre partenaire avant de songer à vous engager.

Faut-il se mettre en couple ?

Existe-t-il une injonction à la mise en couple ? Pas vraiment, et heureusement. Pourtant, beaucoup de personnes, qu’elles soient solitaires, en manque d’opportunités, timides, etc., n’ont pas accès au couple. Il existe une pression sociale autour de l’union. Ne pas être en couple passé un certain âge, ou en tout cas ne jamais avoir connu ça, est mal vu. C’est suspect, ou en tout cas dévalorisant. On passe pour quelqu’un dénué de sentiments, quelqu’un de volage, ou d’incompétent sexuellement en ce qui concerne les hommes.

La question n’est pas de savoir s’il faut vous mettre en couple, mais de savoir si vous en avez réellement envie. On distingue souvent le besoin de l’envie. Le besoin est nécessaire, viscéral, indispensable à notre bien-être. L’envie est un souhait personnel lié à notre désir. Cela dit, soyons honnêtes, nous aurons toutes et tous besoin de quelqu’un dans notre vie à un moment, c’est ancré en nous. Maintenant, l’envie doit gouverner votre choix, vous décider, pour que la relation soit saine, équilibrée et stable.

Pas envie de se mettre en couple ? Les raisons de reculer

Se mettre en couple implique des choix et un changement de vie. Même si les débuts ne sont pas nécessairement sous le même toit, il faudra songer à cette étape à un moment donné, sauf en cas de vœu commun de rester chacun chez soi. Mais est-ce que se fréquenter sans être en couple est vraiment… être ensemble ? À vous d’en juger.

Le couple implique des responsabilités de part et d’autre. C’est une danse où chacun a un rôle à jouer, une machinerie complexe où chacun ramène de l’huile, un gazon qui doit être abreuvé… Bref vous aurez compris, ça se fait à deux !

Si d’emblée la perspective de partager votre vie avec quelqu’un ne vous plaît pas, le couple n’est probablement pas fait pour vous. Voici une liste pour vous éclairer :

  • vous chérissez votre indépendance par-dessus tout ;
  • donner votre temps à quelqu’un d’autre plus qu’il n’en faut n’est pas dans vos priorités ;
  • vous êtes incapable de faire des compromis et encore moins des concessions ;
  • votre vie et vos projets personnels constituent votre unique ligne directrice ;
  • vous cherchez quelqu’un uniquement pour les bons moments, notamment le sexe et les sorties ;
  • l’engagement et les sentiments vous repoussent ou vous font peur.

Se mettre avec quelqu’un pour du sexe sans qu’il y ait de projets, ça s’appelle une colocation option plan cul. Ce n’est pas mal d’être auto-centré et focalisé sur son bien-être et sa vie. Maintenant, vous devez aussi respecter l’autre personne et éviter de la faire s’engager pour au final rétropédaler quelques semaines ou mois plus tard. On ne joue pas avec les sentiments. Pour beaucoup de personnes, le couple est sacré.

Les raisons de se mettre en couple : l’individuel et le duo

Heureusement, il existe des bonnes raisons de s’engager avec quelqu’un en couple ! Cela se ressent avant tout. Pourquoi se mettre en couple ? Vous arrivez à une étape de votre vie où vous avez ce désir brûlant de fonder quelque chose, de parcourir l’existence avec une autre personne à vos côtés. Les raisons de se mettre en couple sont à la fois personnelles et collectives.

De votre côté, il y a la volonté de construire. Construire quoi ? Et bien une nouvelle page pardi ! La solitude est nécessaire pour se connaître. Toutefois, on se découvre aussi à travers une relation. On parle souvent de “tomber amoureux”. Or, l’amour est censé élever l’être. Finalement, la relation est pour vous une opportunité d’enrichissement. Du côté de votre partenaire, c’est une bonne raison car vous allez lui apporter quelque chose qu’il n’a pas. Si vous avez toujours eu beaucoup d’amour à donner, vous serez épanoui. Donner et recevoir, la réciprocité, voilà un des principes de l’amour !

Se mettre en couple : 10 choses à savoir absolument !

Avant de se mettre en couple, il faut bien comprendre certaines vérités et se poser certaines questions. Prendre du recul en début de relation est bénéfique pour la suite. Énormément de personnes sont faites pour nous sur terre. Encore faut-il les rencontrer au bon endroit et au bon moment. Comme si cela ne suffisait pas, il faut encore réussir à se comprendre mutuellement et à se comprendre soi-même pour que la relation dure sereinement. C’est casse-couilles vous dites ? Pas faux, mais ça en vaut la chandelle ! Voici ce que vous devez savoir avant de vous engager pour former un couple du tonnerre !

Un couple qui regarde au loin. L'image illustre une relation amoureuse qui semble épanouie.
Se mettre en couple, c’est vouloir regarder dans la même direction.

1- Que ressentez-vous ?

L’amour n’a rien de rationnel. Quand on prend une telle décision, il est important d’écouter sa tête, son instinct, mais surtout son cœur. Comment vous sentez-vous avec cette personne après plusieurs mois de fréquentation ? Avez-vous des sentiments, ou au moins une complicité ? Il est important que vous soyez aligné avec vous-même dans la relation et que vous perceviez l’autre de manière positive. Si vous n’êtes pas bien avec votre propre personne, il y aura un déséquilibre car vous ne pourrez donner équitablement, vous ne ferez que prendre à l’autre pour vous nourrir personnellement. Enfin, et c’est le plus important, qu’est-ce que cette personne vous apporte, et qu’avez-vous à lui apporter en retour ? Des réponses à ces deux questions dépendent toutes les fondations de votre relation !

2- Qu’est-ce que vous ne supportez pas ?

« Oui il est un peu violent parfois, mais bon, c’est son caractère… » Pardon ? Sous prétexte que la personne a son caractère, vous devez tout supporter ? Ne pensez pas que cela changera avec le temps, car on ne change pas les gens, et le temps amplifie tout. Cette métamorphose doit venir de la personne. Ne croyez pas que vous serez l’ange salvateur qui la sauvera d’elle-même, vous risquez de vous brûler les ailes et d’en souffrir. Si trop de choses vous gênent chez quelqu’un, inutile d’insister, vous perdrez votre temps et lui en ferez perdre. Ce n’est pas après le mariage qu’il faudra vous étonner ! Alors on se met un coup de pied au cul et on agit en conséquence !

3- Êtes-vous authentique ?

On veut toujours se dévoiler sous son meilleur jour au départ. C’est humain et tout à fait normal. Sauf qu’il y a une différence entre se montrer sous la meilleure version de soi-même, et feindre quelqu’un que l’on n’est pas ! Comment voulez-vous entamer une relation saine si vous mettez un masque ? Non seulement cela communique un manque de confiance en soi, mais surtout cela participe aux mensonges. C’est tromper. N’essayez pas de plaire à tout prix à l’autre. Cela ne fonctionnera pas quoi qu’il se passe. Tout se sait un jour et le naturel revient toujours au galop. Alors, pas de tromperie sur la marchandise !

4- Soyez heureux avec vous-même

Pourquoi pensez-vous que vous irez mieux en étant en couple ? Si aujourd’hui vous n’êtes pas bien avec vous-même, le fait d’être avec quelqu’un ne changera rien. Cela ne fera que mettre les soucis sous le tapis. Or, dans la vie, quand on ignore les problèmes, ils nous reviennent toujours en pleine gueule comme un boomerang ! De plus, vous n’attirerez jamais quelqu’un de bon pour vous en n’étant pas épanoui vous-même. Cela finira par détruire votre couple. C’est une question de magnétisme, on attire ce qu’on dégage. Si cette personne s’en va, que ferez-vous ?

5- Ne vous précipitez pas !

L’amour est aussi beau qu’il est hideux. Il rend merveilleux et aussi débile parfois, pas vrai ? Ainsi, on en oublie la raison. Avec un coup de cœur, on se projette vite, on fait des plans sur la comète, on s’engage sans penser à soi, à la situation, sans prise de recul. Si l’attirance est là, inutile d’accélérer les choses, ça se fera. Prenez le temps de vous connaître, de vous découvrir et profitez du moment présent. Le couple est là pour le futur justement ! Il semble juste d’estimer qu’il faut environ six mois à un an de fréquentation avant d’officialiser la mise en couple. Maintenant, chaque personne verra les choses différemment. Trop de hâte mènera à la rupture tôt ou tard, c’est presque certain.

6- Quel est votre projet ?

Quelle est votre vision du couple ? Quelles sont vos aspirations ? Quel est votre objectif dans la relation ? Il est important de savoir ce que vous imaginez pour le futur. Voulez-vous des enfants ? Voulez-vous une maison ? Êtes-vous d’attaque pour concilier votre vie professionnelle avec une vie de couple ? Êtes-vous à l’aise avec la dissociation entre vie professionnelle et vie privée ? Il est indispensable de se poser ces questions, d’en avoir les réponses et surtout de les retourner à votre partenaire pour savoir si ses besoins concordent avec les vôtres. Ce n’est pas après trois ans de couple qu’il faudra vous étonner que l’autre ne veuille pas d’enfants si dès le départ tout était clair de son côté.

7- Quelles sont vos valeurs ?

Les valeurs concernent tout ce qui vous tient à cœur en tant qu’individu, c’est ce qui vous définit. Votre personnalité en est imprégnée en permanence. Cela peut aller de la politique à vos convictions personnelles. Se renseigner sur les valeurs d’autrui est un bon moyen de jauger si vous êtes sur la même longueur d’onde. Cela peut parfois ne pas coïncider, mais ce n’est pas toujours rédhibitoire, comme par exemple la nourriture. Cela dit, si pour vous vivre avec une personne non-végétarienne est impossible, n’attendez pas l’engagement d’autrui pour au final changer d’avis plusieurs mois après. Le temps est précieux, soyez raisonnable et n’en faites pas perdre à l’autre. La question des valeurs pose aussi ce que vous allez apporter au sein du couple et à l’autre personne, et ce que cette dernière va apporter également.

8- Êtes-vous compatibles ?

La compatibilité est une force presque mystique. Soit on l’a, soit on ne l’a pas. Certains appellent ça l’alchimie, d’autres l’attirance, etc. Cela va plus loin. Il s’agit en fait de votre connexion axée sur six pôles :

  • la compatibilité émotionnelle, liée aux émotions et aux sentiments ;
  • la compatibilité ludique, liée aux activités et aux centres d’intérêts ;
  • la compatibilité intellectuelle, liée à la culture ;
  • la compatibilité sociétale, liée au milieu social ;
  • la compatibilité spirituelle, liée au mode de vie, au ressenti et aux valeurs existentielles ;
  • la compatibilité sexuelle, liée à la sensualité et au mélange des corps.

La compatibilité peut parfois ne pas apparaître quand bien même il y a attirance sexuelle par exemple. S’il est souhaitable d’avoir toutes les compatibilités, ce n’est pas une obligation. Pourquoi ? Car il y a la règle de la complémentarité qui prévaut sur tout ça ! Et oui, on cherche inconsciemment à combler ce qui nous fait défaut. Voilà pourquoi il nous faut à la fois quelqu’un de différent de nous, mais en même temps quelqu’un qui nous ressemble. Un vrai casse-tête, pas vrai ?

9- Fréquentez-vous un maximum

Avant de se mettre en couple, il est logique de se fréquenter un maximum. Cela passe autant par les échanges écrits que le contact réel. On ne peut pas savoir si la personne nous correspond en la voyant une fois par mois ou en ne faisant que lui parler à distance. Les corps doivent se rapprocher, s’apprivoiser, et les esprits doivent se côtoyer. Afin de se mettre en couple progressivement, il faut passer du temps ensemble de plus en plus pour voir si la vie à deux est envisageable. Vous l’aurez compris : pour former une union solide, il faut prendre son temps avant de se mettre en couple !

10- Vos vies respectives sont-elles sur la même longueur d’onde ?

L’entourage et la vie que vous avez peuvent ne pas correspondre à votre partenaire et vice versa. Cela est souvent un motif de rupture. Une belle-mère possessive ? Des compagnons canins trop contraignants à votre goût ? Un enfant d’une autre relation trop envahissant ? Des contraintes trop présentes pour que vous puissiez profiter à deux ? Une distance à terme trop dure à supporter ? À partir du moment où il vous faudra regarder tous deux dans la même direction et que vous n’y parviendrez pas, il y aura du souci à se faire. Vous n’avez pas à subir la vie de l’autre, ni votre partenaire la vôtre. C’est un équilibre à trouver, sinon vous en souffrirez !

Se mettre en couple demande de l’investissement, de l’engagement, du sérieux, de la communication, de l’honnêteté et surtout une bonne connaissance de soi-même. Si vous êtes prêt, foncez ! Pour en savoir plus sur la vie à deux, jetez un œil à mon programme court sur la communication en couple !