Vous pensiez que l’amour était simple ? Détrompez-vous ! Il existe une multitude de types de relations amoureuses. Il arrive dans la vie que l’on ne ressente pas nos liaisons avec d’autres personnes de la même manière. Pourtant, à la base, il était question d’amour, non ? Savoir aimer, est-ce difficile ? Peut-on aimer quelqu’un d’une manière totalement différente sans briser la relation ? Quelles sont les relations bénéfiques et les relations néfastes ? Nous allons voir cela !

Pourquoi aime-t-on différemment ?

Malgré nos ressemblances, chaque être humain possède une spécificité, et c’est tant mieux ! Notre manière d’appréhender et d’exprimer l’amour nous concerne et peut être en total décalage avec l’autre personne. Il y a donc bien des secrets pour les couples qui durent !

Plusieurs critères définissent une relation ainsi que la direction, bonne ou mauvaise, qu’elle prendra à la suite de l’officialisation du couple :

  • le désir de chacun ;
  • le moment de la mise en couple, car l’un ou l’autre peuvent ne pas être prêts au final ;
  • les projets de vie ;
  • la personnalité de la personne ;
  • la maturité émotionnelle ;
  • la sensibilité ;
  • etc.

Une relation amoureuse ne se limite pas à une définition précise. L’amour n’aura pas la même symbolique puisqu’il sera défini en fonction de l’autre personne mais aussi en fonction de votre propre approche. Tous les critères situés au-dessus détermineront sur le moment présent ce que vous ferez de cette expérience. 

Ce qui compose l’amour véritable : les 3 éléments indispensables

Nous avons vu récemment les langages de l’amour. D’après la psychologie amoureuse, il existe aussi trois indicateurs qui permettent une union favorable et stable de deux êtres. Il s’agit de la passion, de l’intimité et de l’engagement ! Si un des éléments est manquant dans votre relation, elle ne sera pas complète au sens amoureux du terme. Cela ne veut pas dire qu’elle ne durera pas, mais il y aura des soucis à affronter.

La passion est ce qui compose les débuts de la relation, tout ce qui concerne le charnel et le désir. Vous avez envie de l’autre, vous vous taquinez, vous faites l’amour, etc. C’est une sensation brûlante qui peut consumer si elle n’est pas tempérée par la suite. Elle doit cela dit durer dans le temps pour que le couple ne s’enlise pas dans la monotonie.

L’intimité se crée par l’attachement et la complicité. Les choses deviennent plus sérieuses et également plus profondes spirituellement. Le cercle du couple se rétrécit pour se concentrer sur des choses plus concrètes. L’équilibre entre vie à deux et indépendance est parfaitement calibré. 

L’engagement cimente le couple, c’est ce qui lui donne son aura ! Sans cela, la relation échoue. Les deux personnes regardent dans la même direction et formulent des projets communs. Chaque personne fait preuve d’actes concrets pour l’autre, pour le couple, pas pour elle-même. 

Avez-vous ces trois ingrédients ? 😉

Les types de relations amoureuses : 12 situations

 

Les types d’amour sont liés aux types de relations humaines que l’on connaît dans sa vie. On expérimente telle relation puis on se rend compte que ça ne nous correspond pas. Inversement, cela nous correspond mais pas à l’autre personne. Trouver un équilibre est essentiel pour qu’une liaison amoureuse dure dans le temps. Cela commence par se connaître soi-même avant de vouloir connaître quelqu’un d’autre ! Voyons ensemble douze couples que vous avez peut-être déjà vus ou même expérimentés.

1- Le premier amour

C’est celui par lequel tout débute. Pour la plupart des gens, cela remonte aux années jeunesse. Toutefois, il faut nuancer. En effet, le premier amour est souvent vraiment vécu en tant qu’adulte. C’est une relation où vos sentiments sont plus mûrs et où vous savez discerner le désir du réel attachement. Cet amour est le plus puissant et le plus douloureux s’il prend fin. On y expérimente absolument tout et on donne tout ce que l’on a sans compter. Par effet miroir, il va nous influencer sur nos futures relations et nos futurs choix. C’est un amour que l’on n’oublie jamais.

2- L’amour passionnel

L’amour passionnel est aussi jouissif qu’il est dangereux. Et oui, le feu ça brûle ! Les deux personnes consomment la relation comme un feu de paille, ce qui finit par s’essouffler au bout de quelques semaines ou quelques mois. Le sexe et les émotions sont un feu d’artifice, mais le concret ne trouve pas son chemin au bout du tunnel. Le carpe diem est présent, mais pas en tant que philosophie sereine, plus en tant que philosophie précipitée. Tout va très vite, trop vite, pour se terminer bien souvent par un début brillant mais sans finalité stable.

Lorsqu’on touche le grand amour du bout des doigts, on le sent et on le sait !

3- L’amour pansement

Voilà un des amours les plus douloureux. L’amour tampon comme on l’appelle est basé sur le syndrome du médecin. Il y a le sauveur, la victime, et le bourreau. C’est le triangle de Karpman. La personne qui aime donne inconditionnellement sans penser à elle. L’autre personne reçoit sans donner en équivalence pour diverses raisons. Cela crée un déséquilibre. La victime devient alors le bourreau et fait du sauveur la victime à son tour. Ce cas est fréquent lorsque la « victime soignée » se remet en couple trop tôt après une rupture. 

Malgré l’alchimie, la complicité et la compatibilité, l’amour ne naît pas chez la personne qui souffre car elle n’a pas fait son deuil. Elle n’est pas disponible émotionnellement et cherchera avant tout du réconfort, de l’attention et de la tendresse. Elle voudra retrouver ce qu’elle avait avec son ex, et avoir ce qu’elle n’a pas eu. Une chose impossible en somme ! Cet amour est infiniment douloureux pour la personne qui aime inconditionnellement. La frustration et la tristesse sont immenses quand la rupture survient. D’où l’intérêt de faire son deuil avant de chercher quelqu’un, et à l’inverse de ne pas s’engager trop vite quand on trouve une personne qui nous plaît !

4- L’amour toxique

L’amour néfaste par excellence ! Il s’agit d’une relation où l’autre personne est toxique pour vous. Elle va vous rabaisser, vous réprimander pour ce qui ne va pas dans sa vie, ne pas vous respecter, etc. Au lieu de vous tirer vers le haut et de vous apporter du bonheur, elle va vous faire du mal. La perversion narcissique, les manipulations, les mensonges, etc. font partie de cette toxicité. On peut considérer l’amour pansement comme une forme d’amour toxique, car au bout d’un moment la personne qui aime souffre de ne pas être aimée à son tour. Dès que vous souffrez d’une relation, il s’agit quelque part d’un amour toxique.

5- L’amour libre

Voilà le couple chaud bouillant mais aussi polémique pour certaines personnes ! L’amour libre se base sur l’établissement de règles très souples. Chacun peut aller voir ailleurs tant que les histoires n’entrent pas au sein de la relation. Il s’agit d’une liberté sexuelle qui distingue le désir de l’amour profond. On peut aimer l’autre tout en couchant avec d’autres personnes à côté. Très tabou, cet amour n’est pas encore admis en société.

6- L’amour indépendant

Dans cet amour, les deux conjoints s’aiment avec une liberté assez importante. Il ne s’agit pas ici d’aller voir ailleurs. Tout est basé sur l’indépendance existentielle. La confiance en autrui forge cet amour. L’un peut partir en vacances sans l’autre tranquillement. Le cocon individuel est préservé et le couple n’est pas l’unique entité de la vie de chacun. On pense à l’autre, mais aussi à soi, de manière équilibrée.

7- L’amour platonique

Quoi ? L’amour ne serait-pas que sexualité et cascades sous la couette ? Et bien non ! Pour certaines personnes, un amour dénué de plaisirs charnels peut exister. Tout se passe dans l’esprit, dans la stimulation intellectuelle et émotionnelle. Malgré la puissance de cet amour, on considère qu’il ne peut durer sans que l’une des deux personnes n’ait envie que ça aille plus loin. La rareté de ce couple témoigne de son manque de viabilité. Connaissez-vous un couple platonique ?

8- Le grand amour

Nous y voilà ! Le grand amour, le seul, le vrai, l’unique ! C’est celui qui arrive quand on ne s’y attendait pas, celui qu’on n’attendait plus, qu’on ne soupçonnait même pas, qui nous tombe dessus comme un coup de massue. Vous avez l’impression que c’est le destin et la fortune qui vous ont envoyé la personne. Elle est presque comme votre jumeau mental, mais de sexe opposé. Vous avez plein de points communs, et la connexion se fait immédiatement. Vous rêvez d’elle, et elle de vous. Plein de signes sont constatés par l’un et l’autre. Vous peinez à y croire tellement c’est facile et surréaliste. C’est votre âme-sœur, votre flamme jumelle. Quand c’est réciproque et que cela fonctionne en vrai, cet amour est indestructible.

9- L’amour virtuel

Cet amour tire sa force de son authenticité. C’est une relation à distance à ses débuts. Le physique n’est pas très présent en premier lieu. Nous nous faisons une idée vague de la personne. Il se peut que des mois passent avant de rencontrer l’autre réellement. L’attachement se fait alors sur la personnalité, sur le fantasme, sur les paroles, les mots, etc. La rencontre IRL comme on l’appelle provoque des frissons. C’est un amour qui existe depuis toujours, sauf qu’avant il était sous forme de lettres ! Le risque de cet amour est qu’il nous pousse à fantasmer voire à idéaliser la personne, ce qui est une erreur pour le deuxième cas. Les sites de rencontres, les applications et les réseaux sociaux permettent à cet amour de naître et de former de beaux couples.

10- L’amour à sens unique

L’amour unilatéral est une forme d’amour toxique, seulement s’il est subi. Il se peut que cet amour inconditionnel convienne à la personne qui le vit. C’est un cas surprenant mais pas si invraisemblable. En y réfléchissant bien, il existe des millions d’amours à sens unique. C’est le cas quand on subit un coup de foudre pour une personne qui ne ressent rien, ou dans un couple quand l’autre ne nous aime pas de la même manière. Encore une fois, tout est une question de ressenti et de bien-être. Il faut être heureux dans sa situation et ne pas se contenter de quelque chose qui n’est qu’un bonheur illusoire.

11- L’amour adultère

À l’instar de l’amour libre, l’amour adultère discerne le désir des sentiments. Énormément de personnes aiment leur partenaire mais ne peuvent s’empêcher d’aller voir ailleurs, ou ont envie de le faire, car ils ne sont pas comblés sexuellement. La complication se situe dans la moralité de l’acte, car ici le couple est fondé sur l’exclusivité, c’est-à-dire la monogamie. Il y a donc infidélité. Tout se fait alors dans l’ombre, dans la peur d’être découvert, dans le mensonge et la culpabilité pour les personnes qui souffrent de la situation.

12- L’amour-amitié

On ne pouvait pas terminer cette liste sans parler de la fameuse relation amicale. Ah l’amitié ! Voilà une relation aussi complexe que l’amour, surtout quand le désir s’en mêle. La friendzone fait partie de cette catégorie. Or, cela va plus loin. Il se peut que deux personnes s’aiment au point de vouloir être ensemble, mais elles n’oseront pas pour ne pas risquer de détruire cette amitié si forte. Résultat ? Elles coucheront ensemble éventuellement, mais il n’y aura jamais d’engagement entre eux ni de couple. L’amour-amitié peut aussi se prendre autrement : votre partenaire est aussi votre meilleur ami, ou l’était ! 

Les différents types de relations amoureuses nous permettent de réfléchir sur notre vécu et notre situation actuelle. Il est important d’être au clair avec soi-même pour avoir une relation heureuse avec quelqu’un. Si la relation ne fonctionne pas, que vous avez tout essayé, et que vous en souffrez, il faut tout arrêter et penser à vous avant tout. Cela dit, il faut retirer de chaque échec relationnel un apprentissage qui nous fait grandir ! Découvrez mes 8 secrets pour une communication efficace en couple ! 😊